Ateliers d'Art de France

Eve George, verrier à la main, lauréate du Prix de la Jeune Création Métiers d'Art 2018

Parcours

Si Eve George est l’arrière-petite-fille d’un directeur de verrerie, son intérêt pour le verre a réellement pris forme lors d’un stage effectué à Meisenthal, alors qu’elle étudie à l’ENSCI les ateliers, après une première formation à l’Ecole Boulle en design de produits. Elle y teste, avec la complicité d'un verrier, un projet de moules en papier, rigidifiés par un jeu de plis qui restituent leur empreinte anguleuse sur le verre figé. L’expérience, concluante, l’incite à suivre une formation au Centre Européen de Recherches et de Formation aux Arts Verriers (CERFAV) où elle passe son CAP de verrier. Une formation complémentaire de concepteur-créateur en métiers d’art lui a donné, à la façon d’un incubateur, les clés nécessaires pour ouvrir en août 2017 à Mont-Saint-Jean (Côte d'Or) l’Atelier George. Elle y travaille aux côtés de son compagnon, Laurent Fichot, qui souffle également le verre pour des projets de commande.

 

Démarche artistique

Si Eve George travaille autour de la pratique patrimoniale du moule, elle est également fascinée par la singularité de la pièce unique et fabrique des objets qui, même réalisés en série, doivent se distinguer de leurs pairs. « C’est le fil conducteur de mon travail. J’ai développé des moules modulables qui me permettent d’obtenir des pièces à la fois semblables et toutes différentes. » Grâce aux techniques qu’elle a mises au point, elle façonne à la canne une série différenciée de carreaux de verre destinés à l’architecture d’intérieur, mais aussi des parois murales à base de baguettes de verre tirées selon la technique du filigrane. Pour ce projet, elle a préféré aux couleurs flamboyantes, traditionnellement en usage dans le verre soufflé, des tonalités contemporaines aux expressions plus douces. Parallèlement à ses démarches expérimentales, Eve George élabore une collection d’objets d’intérieur (luminaires, art de la table, décoration) baptisée Moire, en référence aux deux trames superposées, caractéristiques des étoffes et des tulles, qui créent des effets de moiré : un jeu de vagues transparentes qu’elle a su restituer grâce au travail de décor du verre.

Projets d’avenir

Eve George aimerait renforcer sa collaboration avec Laurent Fichot, afin de produire à quatre mains de futures collections et de réitérer le succès remporté par les luminaires de Moire auprès des galeries. Suite à sa nomination en tant que lauréate du Prix de la Jeune Création Métiers d’Art, la jeune femme espère, notamment lors de sa participation à MAISON&OBJET, pouvoir toucher en direct boutiques et prescripteurs, mais aussi repérer le canal de diffusion très spécifique que réclament certaines de ses pièces.

Portrait vidéo

Eve George bénéficiera d’un stand sur le secteur CRAFT du salon MAISON&OBJET du 7 au 11 septembre 2018 et aura l’occasion de rencontrer des professionnels susceptibles de donner lieu à des commandes.