Ateliers d'Art de France

Steven Brunel, ciseleur graveur, lauréat du Prix de la Jeune Création Métiers d'Art 2018

Parcours

Steven Brunel a un parcours atypique. Grâce sa grand-mère, il rencontre à 19 ans, alors qu’il n’a aucun diplôme, le graveur ciseleur et Meilleur Ouvrier de France Marc Fabre. Il tombe d’emblée amoureux de la ciselure, qu’il interprète comme l’art du tatouage sur métal. Il intègre alors malgré son jeune âge l’Institut régional pour les métiers d'art et la création contemporaine (IRMACC) à Saint-Etienne, pour une formation en alternance avec l’atelier.

 

Démarche artistique

Actuellement installé à Poncins dans le département de la Loire, il grave, d’un trait précis de dessinateur, de petits mondes pleins de fleurs et d’animaux sur des plaques d’argent, de laiton ou de cuivre, puis les transforme en bijoux ou en miroirs. Il sait aussi redonner vie à des objets anciens (boîte à bijoux ou un fusil par exemple) en les agrémentant d’un ornement de métal gravé en taille douce et incrusté dans le bois. Chaque exposition est l’occasion de présenter ses pièces fétiches, vases ou couteaux, coupe-papiers et bracelets et de révéler au public les infinies possibilités de la ciselure, dans ses techniques et ses rendus tout en nuances. « Cela permet aussi d’expliquer la valeur d’un objet, qui repose sur la précision du travail : une heure pour un cm2 de gravure, c’est très long ! »

Projets d’avenir

Steven envisage de se rapprocher de Lyon pour ouvrir un plus grand atelier où assurer une production personnelle régulière. Attaché à la dimension patrimoniale de son métier, il aimerait à plus long terme transmettre sa passion à des apprentis. « À 24 ans, j’ai conscience que c’est un métier qui peut disparaître. Il faut donc en préserver les bases, quitte à les revisiter de façon plus moderne ». Passionné de photographie, il souhaite utiliser de plus en plus ses propres vues de nature, d’animaux ou d’architecture comme modèles pour ses prochaines scènes gravées.

Steven Brunel aura un stand sur le Salon International du Patrimoine Culturel, du 25 au 28 octobre 2018, au Carrousel du Louvre, à Paris. Il pourra à cette occasion nouer des contacts avec un public de prescripteurs pourvoyeurs de commande : professionnels du secteur et propriétaires de biens mais aussi visiteurs connaisseurs et passionnés.