Ateliers d'Art de France

Nos 18 propositions pour la reprise et l’avenir du secteur des métiers d'art

Les professionnels de métiers d’art, déterminés et plus que jamais engagés dans l’action ont défini en cette période de crise, 18 propositions pour la reprise et l’avenir du secteur. Nous comptons désormais sur tous les acteurs du secteur, les élus et les pouvoirs publics pour imaginer, ensemble, un cadre approprié pour la reprise et redonner vie à nos milliers d’ateliers d’art installés en France. Ils font la fierté de nos territoires et représentent un patrimoine inestimable que nous ne pouvons pas nous permettre de perdre.
Restaurer - conserver - créer - transmettre - durer - Les métiers d’art, un modèle pour demain !
Aude Tahon, Présidente d’Ateliers d’Art de France

#JeDéfendsLesAteliersdArt

   

SURMONTER LA CRISE, PRÉPARER L’AVENIR

MAINTENIR autant que possible et réorganiser les événements métiers d’art (salons, marchés d’été) dont l’économie des ateliers dépend essentiellement

VALORISER le tissu associatif organisateur de ces événements

SOUTENIR et développer les plans régionaux et initiatives locales plaçant les métiers d’art au cœur de leur politique de reprise

INTÉGRER les ateliers d’art aux plans de relance dédiés au tourisme, dont ils représentent une part essentielle

CONSTRUIRE une politique forte pour accompagner les professionnels de métiers d’art dans leur développement économique, en élargissant aux entreprises unipersonnelles le champ des aides régionales dédiées et en diversifiant les circuits d’export habituels

ENCADRER le coût et garantir l’accès pour les métiers d’art aux matières premières de leur territoire

AIDER à la reprise et au développement des chantiers du patrimoine, âme de notre pays, notamment par le développement des appels d’offres publics et par la valorisation des chantiers les plus modestes

ÉTABLIR une feuille de route nationale pour la défense et le développement des ateliers d’art installés en France

 

IDENTIFIER ET HARMONISER

CRÉER une branche professionnelle spécifique aux métiers d’art

REVOIR la nomenclature d’activité française (NAF) pour y créer les codes NAF spécifiques aux métiers d’art permettant d’identifier le secteur et faire cesser la dispersion

OBTENIR l’harmonisation des statuts fiscaux et sociaux des professionnels des métiers d’art

 

DÉFENDRE

ADAPTER les contraintes réglementaires actuelles à la réalité de l’activité des ateliers d’art

ADOPTER l’exonération des taxes affectées dédiées à la promotion de certains secteurs industriels et commerciaux auxquelles sont soumis les ateliers d’art (ameublement, maroquinerie, arts de la table, horlogerie, bijouterie, joaillerie, orfèvrerie, construction…)

VEILLER à ce que le crédit d’impôt métiers d’art soit réservé aux professionnels du secteur et élargi aux entreprises unipersonnelles

 

PÉRENNISER

DÉVELOPPER le système de formation via notamment le modèle de l’atelier-école

FACILITER la reprise d’ateliers à travers une meilleure identification des métiers d’art et une politique d’accompagnement adaptée

 

RENDRE VISIBLE ET FAIRE RAYONNER

CRÉER une cartographie des métiers d’art en France

CONSTRUIRE un label fort et unique, dédié strictement aux métiers d’art, propre à valoriser, faire rayonner et développer les ateliers d’art.

Téléchargez nos 18 propositions