Ateliers d'Art de France

Delphine Noelke & Vincent Chartier, lauréats régionaux du Concours Ateliers d'Art de France

Zest, le duo de créateurs de bijoux contemporains composé par Delphine Noelke & Vincent Chartier, lauréats de la région Bourgogne-Franche-Comté dans la catégorie Création pour leur pièce Wanderlust

Vincent Chartier et Delphine Noelke se sont formés à la bijouterie contemporaine par le biais du voyage. De leur premier apprentissage aux techniques traditionnelles, dans un village du sud marocain, ils ont gardé le goût des matières naturelles. Corne de phacochère, ivoire, corail, bois précieux, argent entrent dans la composition des pièces uniques qu’ils réalisent à quatre mains sous l’intitulé Zest, dans leur atelier ouvert en 2014 à Saint-Jean-le-Priche en bord de Saône, près de Mâcon. «Nous travaillons nos bijoux comme des architectures, en explorant l’espace autour du corps», explique Delphine Noelke. C’est la dimension sociologique et intellectuelle du bijou-sculpture qui guide leurs gestes au quotidien, dans des formes simples, géométriques, fortes en contrastes. Certaines créations, imposantes, «demandent à être portées consciencieusement», tel Wanderlust, bijou conçu à l’occasion de l’exposition « Bijoux inspirés « en 2017 au musée des Beaux-Arts et d’Archéologie Joseph-Déchelette de Roanne.

Porté en sautoir comme un collier, et non en bandoulière comme une gourde, Wanderlust (« Envie de voyage «) est pourtant bien l’un et l’autre à la fois. Inspiré par les courbes pleines d’une amphore gallo-romaine, ce bijou fonctionnel et nomade comprend un goulot, refermé par un bouchon de liège, que l’on peut remplir de liquide. Les plaques d’argent forgé qui constituent la base ont été soudées entre elles, puis ajustées à la partie supérieure en noix de coco sculptée. La mise en forme de l’ensemble, complexe car elle suppose que tous les éléments aient la même courbe, a fait appel à de nombreuses techniques issues des métiers d’art. « Nous avons travaillé sur ce moment où un objet fonctionnel bascule dans le statut de bijou », explique le couple qui n’a éludé ni la dimension ornementale ni l’ergonomie : suspendu à deux cordes de guitare, dans un équilibre parfait, le bijou-gourde repose harmonieusement sur le plexus solaire.

Découvrez la pièce lauréate au sein de l’exposition des pièces sélectionnées pour la région Bourgogne-Franche-Comté jusqu’au 1er juillet à la Galerie L’Art et la Matière, à Saint-Amand-en Puisaye (58310).
Entrée libre du mercredi au dimanche, de 11h à 13h et de 15h à 19h.