Ateliers d'Art de France

Jérôme Hirson lauréat régionale du Concours Ateliers d'Art de France

Jérôme Hirson, céramiste, lauréat de la région Centre-Val de Loire dans la catégorie Création pour sa pièce Courée

Faire corps avec la matière et réapprendre la lenteur des gestes : après quinze années passées à travailler à la chaîne dans l’industrie automobile, Jérôme Hirson a trouvé avec le grès de quoi oublier les cadences intenables de sa vie d’ouvrier. Au tournage, il a préféré le modelage et le travail dans la masse pour réaliser des pièces utilitaires aux formes archaïques, presque archéologiques. « Le modelage me permet d’obtenir des imperfections. Un rebord asymétrique ou un galbe irrégulier donnent une vie supplémentaire à la pièce », explique Jérôme Hirson. En 2010, ce natif de Valenciennes dans le Nord a ouvert son atelier dans un ancien corps de ferme en moellons et tuffeau, perché sur une colline à Pussigny, au sud de Tours. Fier de ses racines, il façonne également dans une terre chargée en manganèse de puissants monolithes telluriques où s’inscrivent l’histoire de sa vie et le souvenir des murs d’usines.

Réalisée dans le cadre d’une exposition initiée par le Non-Lieu à Roubaix, Courée célèbre symboliquement la brique. Elle évoque cet alignement de petites maisons ouvrières situées dans les arrière-cours bourgeoises et caractéristiques de la métropole Lille-Roubaix-Tourcoing. Ce long pain de terre chamottée reproduit, dans sa double rangée de pavés, l’implacable juxtaposition d’unités d’habitation toutes semblables. Découpée au moyen d’un fil dans le sens de la hauteur, Courée respire par de fins interstices où la lumière se glisse comme pour contrebalancer la noirceur de l’ensemble. « J’ai voulu rendre hommage à ce patrimoine architectural du Nord, oublié, parfois rasé, qui fait pourtant partie intégrante de la région », explique Jérôme Hirson. Avec un jus d’émail et de l’oxyde de fer appliqué à l’éponge, il a matérialisé en surface une texture tourmentée, aux reflets bleu anthracite, rugueuse comme du charbon. Ressuscitant avec tendresse, dans ce bloc de terre humble, la mémoire collective de la vie ouvrière.

Découvrez les pièces lauréates dans les catégories Patrimoine et Création au sein de l’exposition des oeuvres sélectionnées pour la région Centre-Val de Loire jusqu’au 30 septembre au Parvis des Métiers - Chambre de Métiers et de l’Artisanat, 6, place Etienne Dolet – 18000 Bourges.
Ouvert du mardi au samedi, de 14h à 18h. Le dimanche de 15h à 18h. Entrée libre.