Ateliers d'Art de France

Mickael Amant, lauréat régional du Concours Ateliers d'Art de France

Mickael Amant, ébéniste-restaurateur-conservateur de mobilier et objets d’art, lauréat de la région Occitanie dans la catégorie Patrimoine pour la restauration d’un meuble Mazarin

Ébéniste originaire du Nord, Mickael Amant voue au bois une passion qui l’a poussé, depuis l’âge de 14 ans sur la voie des grands ateliers du sud de la France. Un compagnonnage où il acquiert la maîtrise de savoir-faire d’excellence. En 2002, à 22 ans il fait le choix d’ouvrir l’Atelier Mickaël Amant, de restauration et de conservation de mobilier et d’objets d’art anciens dans le quartier des Beaux-Arts de Montpellier et de se spécialiser en marqueterie Boulle et marqueterie de bois précieux. Les règles de déontologie qui régissent sa pratique lui ont valu la confiance d’une clientèle haut de gamme de musées, d’institutions culturelles ou religieuses et de collectionneurs privés. « Nous travaillons de façon muséale, sans machine, avec des produits d’époque et des techniques ancestrales. Nos gestes sont ceux-là mêmes qui ont prévalu à la création des meubles », explique Mickael Amant qui considère son approche comme celle d’un conservateur doublé d’un technicien.

Tiroirs légèrement bombés, pieds fins réunis par des entretoises en X, une marqueterie géométrique en placage de bois de bout qui révèle les cernes de l’arbre… L’origine de ce bureau Mazarin ne fait pas de doute : il est l’oeuvre de Thomas Hache, précurseur du XVIIIe siècle dans ce modèle de marqueterie. Outre l’indéniable rayonnement culturel de l’ouvrage, c’est l’authenticité de sa restauration qui séduit aujourd’hui. « Nous avons limité au maximum les interventions et utilisé des techniques réversibles qui faciliteront les restaurations futures ». Réhydratation des colles animales, greffes de placage de bois anciens, finitions effectuées avec des produits naturels dont des vernis à base de gomme-laque (une sécrétion de cochenille)… ont contribué à restituer l’objet dans un parfait état de conservation. Appliqué à un ouvrage trois fois centenaire, un tel travail patrimonial de plus de 280 heures permet, une fois de plus, d’en assurer la postérité sur plusieurs siècles.

Découvrez les pièces lauréates dans les catégories Patrimoine et Création au sein de l’exposition des oeuvres sélectionnées pour la région Occitanie jusqu’au 26 mai à l’Hôtel Flottes de Sébasan, 9-11 Place Gambetta, 34120 Pézenas.
Ouvert du mardi au vendredi, de 14h à 18h ; samedi de 10h à 12h30.